BioFilm Control
Recherche et Développement en Biotechnologie

Présentation

BioFilm Control travaille sur l’une « des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale », ainsi qualifiée par l’OMS : la résistance aux antibiotiques. Aujourd’hui, 700 000 personnes dans le monde meurent chaque année à cause de la résistance aux différents traitements antimicrobiens existants ; mais sans solution, les projections à 2050 avancent le nombre de 10 millions. Les antibiotiques sont les piliers de la médecine moderne : s’ils perdent leur efficacité, même des procédures médicales de routine pourraient devenir dangereuses. « Le monde est mal préparé contre la menace de la résistance aux antibiotiques » déclarait le Sous-Directeur général pour la sécurité sanitaire à l’OMS, avertissant de l’avènement d’une « ère post-antibiotiques », qui serait un retour aux siècles précédents. COVID 19 donne une lumière nouvelle sur la potentialité de crises sanitaires à l’échelle globale ; bien que de nouveaux antibiotiques soient en cours de développement, aucun d’entre eux ne sera efficace contre les formes les plus dangereuses de bactéries résistantes aux antibiotiques.

En 15 ans de recherche, à contre-courant d’une approche qui tend à créer des antibiotiques de plus en plus puissants, nous avons ouvert une voie sur une zone inexplorée : attaquer une source qui rend les antibiotiques inefficaces : le biofilm. Un film visqueux, produit par les microbes eux-mêmes, et qui les protège dans une gangue insensible à toute forme d’agression. Dans ce blindage, les bactéries sont 1000 fois plus résistantes. Impliqué dans 80% des infections humaines et 60% des infections nosocomiales, il est une des principales causes de la résistance aux antibiotiques. Ces biofilms se forment sur des surfaces vivantes : les tissus humains – y compris la peau, les poumons et le cœur – mais aussi les surfaces non vivantes, comme les dispositifs médicaux.

Thierry Bernardi, fondateur de BioFilm Control : « Les recours actuels contre le développement des biofilms sont très limités. Ces bactéries qui se structurent en biofilm nous entraînent dans une potentielle impasse thérapeutique. Nous apportons aujourd’hui deux niveaux de réponse ; dès 2021, avec un outil de diagnostic du biofilm qui indique le meilleur antibiotique disponible pour brider l’infection ; et à l’horizon 2028, avec le développement d’une nouvelle classe de médicament antimicrobien pour empêcher précisément l’apparition du biofilm. Nous sommes les seuls au monde à concevoir ce pur anti-biofilm, utilisable de manière transversale avec n’importe quel antibiotique. Notre test et notre médicament vont créer un cercle vertueux : plus d’efficacité, moins d’infections chroniques, moins de patients à l’hôpital, moins d’antibiotiques, moins de pression sur le système de santé. Nous sommes dans l’enjeu public, à l’échelle globale, avec une solution qui contribue à effacer la résistance aux antibiotiques. »

microplaque

L'équipe de management

Thierry Bernardi
Dirigeant & fondateur

Thierry BERNARDI est le fondateur de BioFilm Control ainsi que l’inventeur du BioFilm Ring Test®. Il a co-écrit huit publications et dix brevets concernant la technologie BioFilm Ring Test®. Avant de fonder BioFilm Control, il a occupé plusieurs postes de Direction R&D et de Business Development dans des start-ups et les sociétés multinationales. En 1991, il a obtenu son Pharm.D de l’Université de Montpellier (France).

Stephanie Badel

Stéphanie Badel-Berchoux
Responsable Laboratoire & Microbiologie